MISE À JOUR DE NAVIGATEUR REQUISE

Bienvenue sur rolex.com. Afin de vous offrir la meilleure expérience possible, rolex.com nécessite un navigateur mis à jour. Veuillez utiliser un navigateur récent afin de naviguer sur notre site.

Suivez Rolex sur WeChat en scannant le code QR.
Rolex and The Open

L’OPEN

Rolex et le golf

Entre rafales de vent, roughs profonds et bunkers redoutables, le parcours de Carnoustie, qui accueille la 147e édition de l’Open, est connu pour être l’un des plus difficiles au monde. Situé sur une partie exposée de la côte d’Angus en Écosse, cet étroit circuit de 6 770 mètres est le plus long de l’Open. À Carnoustie, le golf est pratiqué depuis le 16e siècle. Cette année, le parcours accueille l’Open pour la huitième fois, la dernière remontant à 2007.

Day-Date 40

L’Oyster Perpetual

L’Oyster Perpetual Day-Date est dévoilée en 1956. Disponible uniquement en or 18 ct et en platine, elle est la première montre‑bracelet à afficher le jour de la semaine en toutes lettres dans un guichet sur le cadran, en complément de la date. Dotée d’un bracelet President, conçu à l’origine exclusivement pour elle, la Day-Date conserve son statut de montre par excellence des personnalités influentes.

Jordan Spieth embrassant son trophée

Jordan Spieth

L’Open

Pour Jordan Spieth, l’année 2015 a été déterminante. À 22 ans, il est devenu le second plus jeune joueur, depuis Tiger Woods, à gagner le Masters, et depuis Bobby Jones en 1923, à gagner l’U.S. Open. Son statut parmi les légendes du golf s’est trouvé encore renforcé par sa victoire monumentale à l'Open 2017. À Royal Birkdale, l’Américain a terminé par un birdie-eagle-birdie-birdie avec un score de 69 et 12 sous le par pour un total de 268 l’emportant avec une avance de trois coups.

Gary Player

L’Open

C’était à Carnoustie qu’il y a 50 ans, Gary Player a joué ce qui a sans doute constitué le coup le plus spectaculaire de sa carrière pour remporter son deuxième titre à l'Open. Le dernier jour du tournoi, au quatorzième trou, communément appelé les Lunettes à cause des deux bunkers qui resserrent le parcours de chaque côté du fairway, à quelques 64 mètres du green, le golfeur sud-africain a frappé la balle avec un puissant bois 3 dont la trajectoire, inaltérée par un vent violent, s’est achevée à moins d’un mètre du trou. Il a joué un putt pour réaliser un eagle déterminant dans sa victoire en deux coups.

Gary Player embrassant son trophée
Tiger Woods taking a shot

TIGER WOODS

L’Open

Tiger Woods est le meilleur golfeur de sa génération. Il a transformé le jeu moderne et inspiré des millions de golfeurs à travers le monde depuis sa victoire au Masters en 1997, le premier Majeur de sa carrière professionnelle. Avec ses 14 Majeurs, Tiger Woods n’a été battu que par son compatriote américain Jack Nicklaus (18 victoires). Son parcours comprend 3 victoires à l'Open, dont une qu’il a remportée en 2000 à St Andrews en huit coups pour un score record de 19 sous le par. Son retour sur le devant de la scène suggère qu’il fera également partie des figures de proue à Carnoustie cette année pour sa 20ème performance à l'Open.

Haotong Li tente un coup

HAOTONG LI

L’Open

La première apparition de Haotong Li à l'Open à Royal Birkdale en 2017 a été mémorable, puisqu’il a fini troisième derrière Jordan Spieth grâce à un époustouflant 63 au dernier tour qui incluait sept birdies dans les onze derniers trous. Il était à un coup seulement du nombre record de coups le plus bas dans un Majeur. Sa performance a été sans conteste la meilleure jamais réalisée par un golfeur chinois, et s’est déroulée un mois seulement après sa première apparition dans un Majeur, à l’U.S. Open 2017.

Justin Thomas

L’Open

Justin Thomas est un autre membre de la nouvelle garde Rolex en lice pour le célèbre « Claret Jug » en 2018. L’Américain a été nommé PGA TOUR Player of the Year 2017 après avoir remporté cinq tournois, dont son premier Majeur, le PGA Championship, et la FedEx Cup. Enfin, il entre également dans l’histoire en 2017 au cours du dernier U.S. Open à Erin Hills dans le Wisconsin, grâce à un par incroyablement bas dans l’histoire du tournoi de 9 sous 63 au troisième tour.

Justin Thomas tenant son club
Jon Rahm taking a shot

Jon Rahm

L’Open

Après une carrière amateur hors du commun, John Rahm s’est singulièrement démarqué depuis les débuts de sa carrière professionnelle en 2016. Le jeune Espagnol a deux titres PGA TOUR® à son actif, ainsi que trois autres victoires internationales. En janvier, sa carrière a atteint un pic lorsqu’il a été classé numéro 2 mondial, faisant de lui l’un des favoris pour la 147e édition de l'Open 2018.

Phil Mickelson

L’Open

La carrière déjà brillante de Phil Mickelson a atteint son apogée en 2013 avec sa victoire à l'Open, à Muirfield. « Faire partie de la magnifique histoire de ce tournoi est un moment inoubliable et remporter enfin ce qui était pour moi le plus grand des défis représente un formidable accomplissement personnel et professionnel », a-t-il déclaré après sa victoire. En tant que golfeur professionnel gaucher le plus performant au monde, Mickelson a 5 Majeurs à son actif, et un jeu court sans pareil qui le placera certainement en lice pour les honneurs cette année à Carnoustie.

Phil Mickelson tente un coup
Tom Watson brandissant son trophée

Tom Watson

L’Open

Tom Watson est l’un des plus brillants champions de golf à concourir encore après avoir remporté l'Open à cinq reprises en seulement neuf ans, un exploit inégalé. Avec huit Majeurs et 39 victoires au PGA TOUR®, six fois PGA TOUR® Player of the Year et classé numéro 1 mondial entre 1978 et 1982, il a mérité sa place parmi les légendes du golf. L’Américain Watson fait partie des golfeurs professionnels les plus pérennes : il a remporté le Senior PGA Championship en 2011 à l’âge de 61 ans, faisant de lui le plus ancien gagnant de Majeur sur le Senior Tour depuis sa création en 1980.

Le parcours de The Open