La Datejust

LA MONTRE CLASSIQUE PAR EXCELLENCE 

L’Oyster Perpetual Datejust est l’archétype de la montre classique de Rolex.  

Lorsqu’elle est créée en 1945, elle est la première montre-bracelet chronomètre, automatique et étanche à afficher la date dans un guichet à 3 h sur le cadran – d’où son nom. De par son esthétique intemporelle, ses fonctionnalités et sa riche histoire, la Datejust est une icône horlogère et l’une des montres de la marque les plus reconnaissables. 

Un style intemporel

L’esthétique intemporelle de la Datejust fait qu’on la reconnaît au premier coup d’œil. La forme caractéristique du boîtier Oyster, la lunette cannelée en or 18 ct, la loupe Cyclope sur la date et le bracelet Jubilee à cinq mailles – créé spécialement pour le modèle – ont contribué à faire de cette montre un classique. 

La Datejust est aujourd’hui disponible dans trois tailles : 31, 36 et 41 mm de diamètre. Chaque modèle est décliné dans une variété de cadrans de différents matériaux, couleurs et finitions. Notamment des cadrans sertis de diamants ou en nacre, d’autres ornés d’un motif Jubilé, palmier ou cannelé au laser, appliqués sur une finition soleil traditionnelle pour un rendu particulièrement sophistiqué, une exclusivité Datejust. 

Galerie

Disponible avec une lunette lisse, bombée, cannelée ou sertie de diamants, la Datejust reflète parfaitement la personnalité de son porteur. L’emblématique lunette cannelée est toujours réalisée en or jaune, gris ou Everose 18 ct. La lunette peut être partiellement ou entièrement sertie de diamants taille brillant. Ces derniers sont soigneusement sélectionnés en interne par des experts qui s’assurent de leur parfait éclat avant de les confier aux sertisseurs. 

La Datejust est dotée, selon la déclinaison, d’un bracelet Jubilee, Oyster ou President. Fluide et confortable, le bracelet Jubilee est un bracelet métallique à cinq mailles créé spécifiquement pour le lancement de la montre en 1945. Particulièrement robuste, le bracelet Oyster est constitué de trois mailles larges et plates et reste le bracelet le plus répandu de la collection Oyster Perpetual. Le prestigieux bracelet President à trois mailles arrondies est quant à lui disponible uniquement sur les déclinaisons en or 18 ct de la Datejust 31. 

Galerie

LA MONTRE IDÉALE POUR TOUS LES JOURS 

La Datejust a vu l’introduction du calendrier avec affichage de la date par disque tournant dans un guichet à 3 h, une innovation qui deviendra un standard horloger. En 1953, la loupe Cyclope est ajoutée sur la glace, permettant d’agrandir la date pour un plus grand confort de lecture. Elle se reconnaît aisément à sa forme bombée caractéristique, un signe distinctif incontournable. 

Combinaison d’or et d’acier Oystersteel sur une montre Rolex, le Rolesor est une véritable signature de la marque depuis 1933, date à laquelle le nom a été enregistré. C’est la rencontre propice entre deux métaux : l’un, noble et précieux, fascine par son éclat et son inaltérabilité ; l’autre, réputé pour sa résistance à la corrosion, assure robustesse et fiabilité. 

Galerie

  • Cadran aubergine et diamants
  • Cadran vert menthe
  • Cadran en nacre et diamants
  • Cadran noir et diamants

Calibre

La Datejust est équipée, selon son diamètre, du calibre 2235 ou 2236 (Datejust 31) ou du calibre 3235 (Datejust 36 et Datejust 41), des mouvements mécaniques à remontage automatique entièrement développés et manufacturés par Rolex. Leur architecture, leur fabrication et leurs innovations les rendent exceptionnellement précis et fiables. Les calibres 2236 et 3235 sont des mouvements de nouvelle génération qui offrent des gains fondamentaux en matière de précision, d’autonomie, de résistance aux chocs et aux champs magnétiques, de confort d’utilisation et de fiabilité. 

Calibre 2236

LE PILIER DE LA COLLECTION OYSTER PERPETUAL 

L’Oyster Perpetual Datejust a été lancée en 1945 pour marquer le 40e anniversaire de Rolex. Il s’agissait de la première montre-bracelet chronomètre, automatique et étanche à afficher la date dans un guichet à 3 h sur le cadran. Elle concentrait toutes les innovations majeures apportées jusqu’alors par Rolex à la montre‑bracelet – la précision chronométrique au poignet, l’étanchéité et le remontage automatique. 

La Datejust a révolutionné l’affichage de la date sur la montre-bracelet.  

Traditionnellement, le quantième était indiqué par une aiguille désignant la date, inscrite sur le pourtour du cadran. Avec la Datejust, Rolex a introduit le calendrier avec affichage de la date par disque tournant dans un guichet, à 3 h. En plus de constituer un atout esthétique, cette innovation a rendu la lecture de la date et de l’heure bien plus facile en un coup d’œil. Depuis, l’affichage de la date à travers un guichet est devenu la norme parmi les montres-bracelets. 

En 1947, pour célébrer le 100 000e chronomètre officiellement certifié, Hans Wilsdorf, fondateur de Rolex, a souhaité que cette montre exceptionnelle habille le poignet d’une personne qui l’était tout autant. Il a ainsi décidé d’offrir la montre – une Oyster Perpetual Datejust en or 18 ct dotée d’une lunette cannelée, d’un cadran blanc et d’un bracelet Jubilee – à Sir Winston Churchill, l’une des plus éminentes figures politiques de l’époque. Ce dernier a été heureux d’accepter, dans une correspondance entretenue avec Hans Wilsdorf, le présent que le fondateur de Rolex désirait lui offrir et exprimé le souhait d’avoir ses armoiries gravées au dos de cet exemplaire unique du modèle phare de la marque. Lorsqu’il l’a reçue, dans sa résidence londonienne, il l’a observée avec une profonde admiration, fasciné par sa parfaite étanchéité et son remontage automatique. 

Partagez cette page