La création d’un chef‑d’œuvre

Rolex et le cinéma

Les réalisateurs et Rolex poursuivent le même objectif : créer des films et des montres qui transcendent les époques.

)

Dans son rôle légendaire du colonel Kurtz dans Apocalypse Now, Marlon Brando portait une montre Rolex. Tout comme Paul Newman dans La Couleur de l’argent, lorsqu’il a rejoué le rôle du roi du billard Eddie Felson, ou Bill Paxton dans la peau du chasseur de trésor Brock Lovett, lorsqu’il observe la fameuse épave du Titanic depuis un submersible.

Depuis des décennies, les montres Rolex apparaissent à l’écran au poignet d’acteurs célèbres dans des films mythiques d’Hollywood. Cependant, leur présence dans les films n’est pas le résultat d’un placement de produit. Ce sont les réalisateurs qui choisissent de les faire apparaître pour donner, de façon subtile, plus de relief à leurs personnages – une forme de robustesse et de contrôle doublée d’un style raffiné. Apercevoir un court instant une montre Rolex véhicule un message fort.

En 2017, Rolex a noué un partenariat avec l’Académie des arts et des sciences du cinéma et est devenue Proud Sponsor of the Oscars®. Les deux institutions se retrouvent dans leur vision patrimoniale et partagent la même mission : préserver et mettre à l’honneur des œuvres qui ont transcendé les époques, qu’il s’agisse d’un film ou d’une montre‑bracelet.

Saisir l’instant

Que faut-il pour créer un chef‑d’œuvre ? Dans ces deux domaines, un chef‑d’œuvre saisit des instants de vie, libère des émotions fortes et pousse chacun à porter un regard nouveau sur le monde. Ce n’est rien d’autre qu’un mouvement vers le changement, un mouvement qui ne perd pas de son intensité. Il est un hommage à la créativité humaine qui ne perd jamais de sa pertinence, malgré le temps qui passe. Mais pour obtenir un chef‑d’œuvre horloger ou un classique du cinéma, une vision et une inspiration forte ne suffisent pas. Il faut également le travail conjoint d’une équipe de techniciens, d’ingénieurs et d’artisans, chacun avec un rôle crucial dans la mécanique complexe de la création. Dans leur poursuite de l’excellence, les horlogers et les réalisateurs tissent chaque détail de leur œuvre.

Changer le cours de l’histoire

Rolex apprécie les histoires portées à l’écran, car la manufacture a elle aussi une longue histoire à raconter, marquée par plus d’un siècle d’innovations. En 1926, Rolex créait l’Oyster, la toute première montre‑bracelet étanche – un événement clé pour l’horlogerie. Il s’agissait d’une montre à la fois robuste, précise et fiable, même en des lieux insolites tels que les plus hauts sommets.

Le niveau d’innovation atteint par Rolex – qui compte à ce jour plus de 500 brevets – a été possible grâce à la recherche perpétuelle de l’excellence. Par exemple, la Submariner a permis à certains de plonger jusqu’à 100 mètres de profondeur. C’est cette force qui accompagne Rolex dans la création des montres les plus raffinées ou dans son soutien dans les domaines du sport et des arts. C’est également la raison pour laquelle Rolex a développé un partenariat avec l’Académie, une institution également animée par cette poursuite de l’excellence.

Explorer la galerie

  • 1945 - Naissance de la Datejust, l’archétype de la montre classique.
  • 1969 - La Datejust équipée de la loupe Cyclope, une innovation Rolex.
  • 1990 - La Datejust dotée d’une glace en saphir pratiquement inrayable.

Un partenariat pour favoriser l’excellence

Chaque année, les meilleurs acteurs, réalisateurs et techniciens sont portés à l’appréciation de leurs pairs à l’occasion des Oscars®, l’un des événements les plus attendus dans le monde. Les Oscars® poursuivent un objectif très sérieux : celui de favoriser l’excellence.

En 2017, Rolex est devenue Montre Exclusive de l’Académie des arts et des sciences du cinéma et partenaire de la cérémonie annuelle des Governors Awards qui récompensent des personnalités du cinéma pour l’ensemble de leur carrière. En 2021, la cérémonie principale des Oscars® a eu lieu dans la gare de Los Angeles, la Union Station Los Angeles, un lieu historique et l’une des dernières grandes gares des États-Unis.

La Rolex Greenroom 2021

Depuis 2016, Rolex est présente dans la Greenroom, un espace conçu par la marque, où les présentateurs de la cérémonie et les invités se réunissent avant de monter sur scène. La marque, présente dans la Greenroom depuis 2016, a conçu un espace intimiste sous les voûtes du plafond de l’une des ailes de la Union Station Los Angeles dans lequel les invités peuvent se détendre dans le respect des règles sanitaires. Les murs sont décorés d’un tissu qui reprend le motif de la gare Union Station, avec une « paroi verte » composée entièrement de feuillages, apportant une touche de nature à cet intérieur. Une sélection de photographies rend hommage à la création de chefs‑d’œuvre en exposant des montres emblématiques et des films inoubliables.

Founding Supporter de l’Academy Museum of Motion Pictures

Rolex est Founding Supporter de l’Academy Museum of Motion Pictures dans le cadre de son soutien à la préservation du patrimoine cinématographique pour les générations futures. Ce musée conçu par le célèbre architecte Renzo Piano, lauréat d’un Prix Pritzker, est destiné à devenir un centre incontournable pour tous les passionnés du septième art. Il comprendra notamment plus de 4 500 mètres carrés de surface d’exposition (dont une « Rolex gallery » destinée à présenter les films dans lesquels la marque a joué un rôle) et une salle de projection de 1 000 places. Principale institution dédiée à l’univers du cinéma, l’Academy Museum of Motion Pictures permettra à son public de comprendre ce qui fait la magie d’un film.

En plus des expositions temporaires retraçant l’œuvre de cinéastes majeurs, les visiteurs pourront également découvrir l’histoire du cinéma, des films muets jusqu’à la période contemporaine. Et les cinéphiles pourront profiter de l’exposition d’objets culte, comme les portes du Rick’s Café dans Casablanca en passant par un décor de Chantons sous la pluie à une galerie mettant en scène des stars de l’âge d’or du cinéma hollywoodien comme Marilyn Monroe.

Partagez cette page