baselworld_2019_new_yacht-master_42_video_cover_0001.mp4

Nouvelles montres 2019 Yacht-Master 42

La montre
du
grand large

Rolex enrichit sa gamme Yacht‑Master en proposant un nouveau modèle, dans un diamètre inédit de 42 mm : l’Oyster Perpetual Yacht‑Master 42.

baselworld_2019_new_yacht-master_42_video_autoplay_0001.mp4
New Rolex Yacht-Master 42

CÉRAMIQUE DE HAUTE-TECHNOLOGIE

Sur la Yacht-Master 42, la lunette tournante bidirectionnelle est munie d’un disque de lunette Cerachrom gradué 60 minutes en céramique noir mat.

Les graduations et les chiffres sont moulés en relief avant d’être polis.

CÉRAMIQUE
DE HAUTE-TECHNOLOGIE

Sur la Yacht-Master 42, la lunette tournante bidirectionnelle est munie d’un disque de lunette Cerachrom gradué 60 minutes en céramique noir mat. Les graduations et les chiffres sont moulés en relief avant d’être polis ; le premier quart d’heure est gradué minute par minute pour une précision accrue dans la lecture d’un intervalle de temps. Grâce à son pourtour cranté qui offre une excellente prise, la lunette peut être manipulée confortablement.

Rolex a joué un rôle pionnier dans le développement de céramiques spéciales pour la fabrication de lunettes monoblocs et de disques de lunette monoblocs. Particulièrement résistants aux rayures et à la corrosion, ces nouveaux matériaux présentent des couleurs inaltérables et d’une intensité rare. La marque a développé des savoir-faire et mis au point des méthodes de fabrication de haute technologie exclusives et innovantes lui permettant de produire ces composants en céramique en toute indépendance.

Affichage Chromalight

Comme toutes les montres Professionnelles de Rolex, la Yacht‑Master 42 offre une très grande lisibilité en toute circonstance, notamment dans l’obscurité, grâce à son affichage Chromalight – les larges aiguilles et les index de grande taille sont recouverts de matière luminescente longue durée.

Bracelet Oysterflex et fermoir de sécurité Oysterlock

La Yacht-Master 42 est assortie d’un bracelet Oysterflex qui combine de manière unique la robustesse et la fiabilité d’un bracelet métallique avec la flexibilité, le confort et l’esthétique d’un bracelet en élastomère.

BRACELET OYSTERFLEX
ET FERMOIR DE SÉCURITÉ OYSTERLOCK

La Yacht-Master 42 est assortie d’un bracelet Oysterflex qui combine de manière unique la robustesse et la fiabilité d’un bracelet métallique avec la flexibilité, le confort et l’esthétique d’un bracelet en élastomère. Développé et breveté par Rolex, cet innovant bracelet est constitué de deux lames métalliques flexibles – une pour chacun de ses brins –, fabriquées dans un alliage de titane et de nickel. Ces lames sont revêtues d’élastomère noir haute performance, un matériau résistant aux agressions de l’environnement et d’une grande durabilité. Pour améliorer le confort au porter, le bracelet Oysterflex est muni sur ses faces internes de coussins latéraux qui stabilisent la montre sur le poignet.

Le bracelet Oysterflex de ce nouveau modèle est équipé d’un fermoir de sécurité Oysterlock en or gris 18 ct à boucle déployante, conçu et breveté par Rolex, qui prévient toute ouverture involontaire. Il dispose également du système de rallonge Rolex Glidelock, développé et breveté par la marque : cet ingénieux dispositif à crémaillère, intégré au fermoir, permet un réglage fin – sans le moindre outillage – de sa longueur d’environ 15 mm par crans d’environ 2,5 mm.

LE CALIBRE PERPETUAL 3235

La Yacht-Master 42 est équipée du calibre 3235,un mouvement de nouvelle génération entièrement développé et manufacturé par Rolex.

LE CALIBRE
PERPETUAL 3235

La Yacht-Master 42 est équipée du calibre 3235, un mouvement de nouvelle génération entièrement développé et manufacturé par Rolex. Concentré de technologie à l’avant-garde de l’art horloger, ce mouvement mécanique à remontage automatique a fait l’objet de plusieurs dépôts de brevet. Il offre des gains fondamentaux en matière de précision, d’autonomie, de résistance aux chocs et aux champs magnétiques, de confort d’utilisation et de fiabilité.

Le calibre 3235 intègre l’échappement Chronergy breveté par Rolex, qui combine un haut rendement énergétique avec une grande sécurité de fonctionnement. Réalisé en nickel-phosphore, cet échappement est en outre insensible aux champs magnétiques. Le mouvement comprend aussi une version optimisée du spiral Parachrom bleu, produit par la marque dans un alliage paramagnétique exclusif qui le rend de surcroît jusqu’à dix fois plus précis qu’un spiral traditionnel en cas de chocs. Le spiral Parachrom bleu est en outre muni d’une courbe terminale Rolex qui assure la régularité de la marche dans toutes les positions. L’oscillateur est monté sur des amortisseurs de chocs haute performance Paraflex, développés et brevetés par Rolex, qui offrent au mouvement une résistance aux chocs accrue.
Le calibre 3235 est animé par un module de remontage automatique par rotor Perpetual. Grâce à l’architecture de son barillet et au rendement supérieur de son échappement, il bénéficie d’une réserve de marche d’environ 70 heures. C’est la première fois que ce calibre équipe une Yacht-Master.

Rolex et la voile

Des navigateurs
exceptionnels

Il faut du courage et un sens inné de l’aventure pour se mettre à la merci des océans. Les navigateurs doivent se préparer méticuleusement à toutes les éventualités avant de prendre le large, car ils savent qu’ils devront inévitablement affronter le mauvais temps, les avaries et de nombreux incidents. Nombre d’entre eux, comme sir Francis Chichester, Bernard Moitessier et sir Robin Knox-Johnston – célèbre pour avoir été le premier navigateur à accomplir un tour du monde en solitaire en moins d’un an – naviguent avec une montre-bracelet chronomètre Rolex.

Sir Francis Chichester
Premier homme à avoir réalisé une circumnavigation en solitaire autour du globe d’ouest en est, il fera à jamais partie de la légende de la voile. Cet homme modeste, également entrepreneur et aviateur, a incarné à la perfection l’esprit de la voile et de l’aventure. Il a réalisé sa prouesse inédite autour du globe entre 1966 et 1967 avec une montre Oyster au poignet.

L’Oyster Perpetual

portée par Sir Francis Chichester
lors de sa circumnavigation autour du monde,
août 1966 - mai 1967.

Aussi mouillée, remuée et malmenée que son propriétaire, cette Rolex a vaillamment affronté les éléments marins. « Pendant mon voyage autour du monde à bord deGipsy Moth IV, ma Rolex a été heurtée de nombreuses fois sans jamais être endommagée », écrit-il dans une lettre à Rolex en 1968. « Je ne peux pas imaginer de montre plus résistante. Lorsque je l’utilisais comme sextant et pour travailler sur le pont avant, elle a souvent été heurtée et trempée par les vagues qui passaient par-dessus bord, sans que cela ne semble avoir de conséquences. »

La montre du grand large

L’univers de la Yacht-Master