baselworld_2019_new_sea-dweller_video_cover_0001.mp4

Nouvelles montres 2019 Sea-Dweller

La montre
des grandes profondeurs

Rolex présente une nouvelle déclinaison de son Oyster Perpetual Sea-Dweller, réalisée en version Rolesor jaune – combinaison d’acier Oystersteel et d’or jaune 18 ct. Cette nouvelle référence marque l’entrée d’un métal précieux dans la gamme Sea-Dweller.

baselworld_2019_new_sea-dweller_video_autoplay_0001.mp4
New Rolex Sea-Dweller

INSTRUMENT
D’EXPLORATION SOUS-MARINE

La Sea-Dweller (littéralement « habitant de la mer » en anglais) a été conçue en collaboration avec les pionniers de la plongée professionnelle à grande profondeur et de longue durée.

Cette montre-outil ultrarésistante a accompagné les premiers programmes expérimentaux de vie sous la mer, menés dans des habitats subaquatiques.

INSTRUMENT
D’EXPLORATION SOUS-MARINE

La Sea-Dweller (littéralement « habitant de la mer » en anglais) a été conçue en collaboration avec les pionniers de la plongée professionnelle à grande profondeur et de longue durée. Cette montre-outil ultrarésistante a accompagné les premiers programmes expérimentaux de vie sous la mer, menés dans des habitats subaquatiques.

Elle a joué un rôle essentiel dans la conquête des fonds marins grâce à son boîtier Oyster, d’abord étanche à 610 mètres (2 000 pieds) puis, à partir de 1978, à 1 220 mètres (4 000 pieds), et grâce à une innovation décisive brevetée par Rolex : la valve à hélium, intégrée sur le flanc du boîtier.

Céramique de haute-technologie

Rolex a joué un rôle pionnier dans le développement de céramiques spéciales pour la fabrication de lunettes monoblocs et de disques de lunette monoblocs. Particulièrement résistants aux rayures et à la corrosion, ces nouveaux matériaux présentent des couleurs inaltérables et d’une intensité rare.

CÉRAMIQUE
DE HAUTE-TECHNOLOGIE

Rolex a joué un rôle pionnier dans le développement de céramiques spéciales pour la fabrication de lunettes monoblocs et de disques de lunette monoblocs. Particulièrement résistants aux rayures et à la corrosion, ces nouveaux matériaux présentent des couleurs inaltérables et d’une intensité rare. La marque a développé des savoir-faire et mis au point des méthodes de fabrication de haute technologie exclusives et innovantes lui permettant de produire ces composants en céramique en toute indépendance.

Sur la nouvelle déclinaison de la Sea-Dweller, la lunette tournante unidirectionnelle est munie d’un disque Cerachrom gradué 60 minutes en céramique noire qui permet aux plongeurs de lire leur temps d’immersion en toute sécurité. Les graduations et les chiffres, moulés en creux, sont mis en couleur par dépôt d’or jaune selon une technique PVD (Physical Vapour Deposition, dépôt physique en phase vapeur). Grâce à son pourtour cranté qui offre une excellente prise, la lunette peut être manipulée confortablement, même avec des gants.

BOÎTIER OYSTER ET VALVE À HÉLIUM

Exemple de robustesse et de fiabilité, le boîtier Oyster de la nouvelle déclinaison de la Sea-Dweller est garanti étanche jusqu’à 1 220 mètres. Sa carrure est travaillée dans un bloc massif d’acier Oystersteel particulièrement résistant à la corrosion.

BOÎTIER OYSTER ET
VALVE À HÉLIUM

Exemple de robustesse et de fiabilité, le boîtier Oyster de la nouvelle déclinaison de la Sea-Dweller est garanti étanche jusqu’à 1 220 mètres. Sa carrure est travaillée dans un bloc massif d’acier Oystersteel particulièrement résistant à la corrosion.
Son fond bordé de fines cannelures est hermétiquement vissé à l’aide d’un outil spécial qui permet aux seuls horlogers Rolex d’accéder au mouvement.

La couronne de remontoir Triplock, munie d’un système de triple étanchéité et protégée par un épaulement taillé dans la carrure, se visse solidement sur le boîtier. Quant à la glace, surmontée de la loupe Cyclope à 3 h pour une meilleure lecture de la date, elle est en saphir pratiquement inrayable. Totalement étanche, le boîtier Oyster protège ainsi de manière optimale le mouvement haute précision qu’il abrite.
La valve à hélium, brevetée par Rolex en 1967, agit comme une soupape de sécurité. Elle permet de laisser s’échapper, lors des phases de décompression en caisson hyperbare, un surplus de pression accumulé à l’intérieur du boîtier pendant la plongée tout en préservant l’étanchéité de la montre.

LE CALIBRE PERPETUAL 3235

La nouvelle déclinaison de la Sea-Dweller est équipée du calibre 3235, un mouvement de nouvelle génération entièrement développé et manufacturé par Rolex.

LE CALIBRE
PERPETUAL 3235

La nouvelle déclinaison de la Sea-Dweller est équipée du calibre 3235, un mouvement de nouvelle génération entièrement développé et manufacturé par Rolex. Concentré de technologie à l’avant-garde de l’art horloger, ce mouvement mécanique à remontage automatique a fait l’objet de plusieurs dépôts de brevet. Il offre des gains fondamentaux en matière de précision, d’autonomie, de résistance aux chocs et aux champs magnétiques, de confort d’utilisation et de fiabilité.

Il intègre l’échappement Chronergy breveté par Rolex, qui combine un haut rendement énergétique avec une grande sécurité de fonctionnement. Réalisé en nickel-phosphore, cet échappement est insensible aux champs magnétiques. Le mouvement comprend aussi une version optimisée du spiral Parachrom bleu, produit par la marque dans un alliage paramagnétique exclusif qui le rend de surcroît jusqu’à dix fois plus précis qu’un spiral traditionnel en cas de chocs. Le spiral Parachrom bleu est en outre muni d’une courbe terminale Rolex qui assure la régularité de la marche dans toutes les positions.
L’oscillateur est monté sur des amortisseurs de chocs haute performance Paraflex, développés et brevetés par Rolex, qui offrent au mouvement une résistance aux chocs accrue. Le calibre 3235 est animé par un module de remontage automatique par rotor Perpetual. Grâce à l’architecture de son barillet et au rendement supérieur de son échappement, il bénéficie d’une réserve de marche d’environ 70 heures.

La montre qui a conquis les profondeurs

L’univers de la Sea-Dweller