La nouvelle
Oyster Perpetual
Datejust 36

Décors inédits

Rolex dévoile quatre nouvelles déclinaisons de son Oyster Perpetual Datejust 36, présentant un cadran au décor inédit : « palmier » ou « cannelé ».

Le décor palmier évoque les forêts tropicales, à la fois luxuriantes et colorées ; le décor cannelé met en scène les cannelures qu’arborent certaines lunettes Rolex, une véritable signature esthétique de la marque.

Le décor palmier habille trois d’entre elles. Il est visible sur le cadran vert olive de la première, façonnée en acier Oystersteel et équipée d’un bracelet Oyster, sur le cadran doré de la deuxième, réalisée en version Rolesor jaune (combinaison d’acier Oystersteel et d’or jaune 18 ct) et dotée également d’un bracelet Oyster, tout comme sur le cadran argenté de la troisième, fabriquée en version Rolesor Everose (combinaison d’acier Oystersteel et d’or Everose 18 ct) et munie d’un bracelet Jubilee. Le décor cannelé s’affiche pour sa part sur le cadran doré de la dernière déclinaison, réalisée en version Rolesor jaune elle aussi et assortie d’un bracelet Jubilee.

)

Ces nouvelles déclinaisons de la Datejust 36 sont équipées du calibre 3235, un mouvement à l’avant-garde de la technologie horlogère.

Comme toutes les montres Rolex, la Datejust 36 bénéficie de la certification Chronomètre Superlatif, qui garantit ses excellentes performances au poignet.

Un style intemporel

La Datejust de Rolex est l’archétype de la montre classique, tant par son esthétique indémodable que par ses fonctionnalités. Née en 1945, elle est la première montre‑bracelet chronomètre, automatique et étanche à afficher la date dans un guichet à 3 h sur le cadran, réunissant toutes les innovations apportées jusqu’alors par la marque à la montre-bracelet moderne. La Datejust a traversé les époques en conservant ses codes esthétiques immuables et définitivement reconnaissables.

Le Rolesor, mariage de l’or et de l’acier

Combinaison d’or 18 ct et d’acier Oystersteel sur une montre Rolex, le Rolesor est une véritable signature de la marque depuis 1933, date à laquelle le nom a été enregistré. C’est la rencontre de deux métaux : l’un, noble et précieux, fascine par son éclat et son inaltérabilité ; l’autre, réputé pour sa résistance à la corrosion, assure robustesse et fiabilité. Des caractéristiques qui reflètent le mélange d’élégance et de performance des montres Rolex. Sur les deux nouvelles déclinaisons en version Rolesor jaune de la Datejust 36, la lunette, la couronne de remontoir et les mailles de centre du bracelet sont en or jaune 18 ct, tandis que la carrure et les mailles de bord du bracelet sont en acier Oystersteel. Sur celle en version Rolesor Everose, l’or Everose 18 ct remplace l’or jaune 18ct en suivant le même principe. 

Boîtier Oyster, symbole d’étanchéité

Exemple de robustesse et d’élégance, le boîtier Oyster des nouvelles déclinaisons de la Datejust 36, d’un diamètre de 36 mm, est garanti étanche jusqu’à 100 mètres de profondeur. Sa carrure est travaillée dans un bloc massif d’acier Oystersteel, un alliage particulièrement résistant à la corrosion. Son fond bordé de fines cannelures est hermétiquement vissé à l’aide d’un outil spécial ; seuls les horlogers habilités par Rolex peuvent ainsi accéder au mouvement. La couronne de remontoir Twinlock, munie d’un système de double étanchéité, se visse solidement sur le boîtier. Quant à la glace, surmontée de la loupe Cyclope à 3 h pour une meilleure lecture de la date, elle est en saphir pratiquement inrayable. Totalement étanche, le boîtier Oyster protège ainsi de manière optimale le mouvement qu’il abrite.

Explorer la galerie

  • La Datejust 36 en version Rolesor jaune avec cadran doré, décor palmier.
  • La Datejust 36 avec cadran décor palmier.
  • Le cadran décor cannelé reprend une véritable signature esthétique de Rolex.
  • La Datejust 36 avec cadran argenté, décor palmier.
  • La Datejust 36 en version Rolesor jaune avec cadran doré, décor cannelé.

Bracelets Oyster et Jubilee

La nouvelle déclinaison en acier Oystersteel de la Datejust 36, avec cadran vert olive, décor palmier, et celle en version Rolesor jaune (combinaison d’acier Oystersteel et d’or jaune 18 ct) avec cadran doré, décor palmier sont munies d’un bracelet Oyster. Développé à la fin des années 1930, ce bracelet à trois mailles se distingue par sa robustesse. 

Réalisée en version Rolesor Everose (combinaison d’acier Oystersteel et d’or Everose 18 ct), la nouvelle déclinaison avec cadran argenté, décor palmier est assortie d’un bracelet Jubilee tout comme l’est celle en version Rolesor jaune avec cadran doré, décor cannelé. Fluide et confortable, le bracelet Jubilee à cinq mailles a été créé spécialement pour le lancement de l’Oyster Perpetual Datejust en 1945. 

Le bracelet Oyster comme le bracelet Jubilee de la Datejust 36 sont équipés d’un fermoir Oysterclasp à boucle déployante et disposent de la rallonge rapide de confort Easylink, développée par Rolex, qui permet d’ajuster facilement leur longueur d’environ 5 mm. Par ailleurs, un système de fixation invisible du bracelet offre une parfaite continuité visuelle entre le bracelet et le boîtier.

Certification Chronomètre Superlatif

Comme toutes les montres Rolex, l’Oyster Perpetual Datejust 36 bénéficie de la certification Chronomètre Superlatif, redéfinie par Rolex en 2015. Ce titre atteste que chaque montre qui sort des ateliers de la marque a subi avec succès une série de tests menés par Rolex dans ses propres laboratoires et selon ses propres critères.

Continuez d’explorer

Partagez cette page