L’évolution

Lancée en 1955, l’Oyster Perpetual GMT‑Master II est une véritable montre‑outil. Elle n’a cessé d’évoluer pour offrir des performances techniques toujours plus pointues.

1955

1955 GMT‑Master

Design emblématique en rouge et bleu

Sur le modèle original de 1955, le disque gradué 24 heures est divisé en deux moitiés – l’une, rouge, correspond aux heures diurnes ; l’autre, bleue, aux heures nocturnes. Au fil du temps, le disque est proposé dans différentes combinaisons de couleurs ou en version unie. Initialement en plexiglas, il est remplacé en 1959 par un disque en aluminium anodisé, avant qu’une céramique de haute technologie ne fasse son apparition en 2005.

Publicité Transcontinental

1982

1982 GMT‑Master II

Aiguille des heures indépendante

Sur la GMT‑Master originale, l’aiguille traditionnelle des heures, celle des minutes et l’aiguille 24 heures sont synchronisées. En 1982, Rolex introduit un nouveau calibre qui permet de régler l’aiguille des heures indépendamment de celle des minutes et de l’aiguille 24 heures. Afin de bien marquer cette évolution et d’éviter toute confusion avec la GMT‑Master, le modèle doté de ce mouvement optimisé est baptisé GMT‑Master II. L’utilisation et le réglage de la montre se font désormais de manière plus intuitive et plus confortable.

Lunette Cerachrom

2005

2005 GMT‑Master II

Disque de lunette en céramique

En 2005, Rolex remplace l’aluminium du disque de lunette par de la céramique. Pionnière dans la conception et la création d’éléments en céramique, la marque a développé ses propres lunettes monoblocs et disques de lunette monoblocs dans ce matériau. Dès lors, les chiffres et les graduations sont moulés en creux dans la masse puis recouverts d’une très fine couche d’or ou de platine par dépôt PVD (Physical Vapour Deposition, dépôt physique en phase vapeur), garantissant une lisibilité optimale sur le disque en céramique.

2013

2013 GMT‑Master II

Disque bicolore

En 2013, Rolex fait œuvre de pionnière : la marque présente son premier disque de lunette bicolore en céramique d’un seul tenant – bleu sur une moitié et noir sur l’autre –, sur une déclinaison en acier Oystersteel de la GMT‑Master II. Une année plus tard, elle a dévoilé le disque de lunette bicolore en céramique rouge et bleu, sur une GMT‑Master II en or gris 18 ct.

2014

2014 GMT‑Master II

Un exploit technologique

En 2014, Rolex a développé un disque de lunette Cerachrom rouge et bleu – les couleurs d’origine de la GMT‑Master. Afin de développer une céramique rouge répondant à ses critères esthétiques et de qualité, Rolex a mené des recherches pionnières qui ont conduit à une approche innovante en ce qui concerne la composition du mélange initial.

Elle a trouvé comment modifier la composition chimique de chaque grain, au cœur de la céramique, et a pu ainsi modifier la couleur de la moitié du disque du rouge au bleu tout en garantissant une délimitation nette entre les deux couleurs.

2018 GMT‑Master II

2018

2018 GMT‑Master II

Des déclinaisons inédites

En 2018, Rolex étoffe sa gamme de GMT‑Master II avec une nouvelle version en acier Oystersteel équipée d’un disque Cerachrom gradué 24 heures en céramique bicolore rouge et bleue. Les cornes et les flancs du boîtier Oyster sont redessinés, la montre est parée du bracelet Jubilee à cinq mailles avec un fermoir de sécurité Oysterlock et un système d’extension Easylink.

L’or Everose 18 ct a fait son entrée dans la famille GMT‑Master II avec deux autres nouveaux modèles. Le premier est intégralement réalisé dans cet alliage précieux et exclusif, tandis que le second est disponible en version Rolesor Everose, combinaison d’acier Oystersteel et d’or Everose.

La GMT‑Master II est désormais équipée d’un nouveau mouvement, le calibre 3285.

2019

2019 GMT‑Master II

Météorite venue de l’espace

Avec une nouvelle déclinaison en or gris 18 ct présentée en 2019, la GMT‑Master II est habillée d’un cadran en météorite.

Il est issu d’une tranche de météorite ferreuse extrêmement rare qui a parcouru des millions de milliards de kilomètres à travers le système solaire avant de terminer sa course sur Terre. Durant ce voyage interplanétaire, le métal qui constitue la météorite, essentiellement du fer et du nickel, s’est cristallisé pour former différentes structures. Ces motifs naturels rendent chaque cadran Rolex en météorite unique.

2022 GMT‑Master II

2022

Une nouvelle perspective

En 2022, Rolex a présenté une édition inédite de la GMT‑Master II, avec couronne à gauche et disque de lunette bicolore noir et vert. Cette nouvelle déclinaison du modèle fait écho à la GMT‑Master créée en 1955 et qui a accompagné l’essor de l’aviation commerciale. Des ajustements ont été nécessaires pour déplacer la couronne de remontoir sur le flanc gauche et le guichet de la date à 9 h. Lors du contrôle final, des modifications ont également été requises dans le processus de mesure de la précision.

2022 GMT‑Master II

2023

Une nouvelle teinte

Rolex présente deux nouvelles déclinaisons de la GMT‑Master II qui marquent le retour de l’or jaune 18 ct sur le modèle. La première est en version Rolesor jaune (combinaison d’acier Oystersteel et d’or jaune), tandis que la seconde est entièrement façonnée dans ce métal précieux.

Toutes deux partagent certains points communs, à commencer par un disque de lunette Cerachrom monobloc gradué 24 heures bicolore en céramique grise – une nouvelle teinte – et noire. Sur leur cadran, la mention « GMT‑Master II » est de couleur jaune poudré.