L’association de l’élégance et de l’innovation

À sa sortie, la Day‑Date est la première montre-bracelet à cumuler tous les perfectionnements horlogers : chronomètre étanche, remontage automatique, date, jour de la semaine en toutes lettres – décliné aujourd'hui en 26 langues. Exclusivement fabriquée en métal précieux, accompagnée de son emblématique bracelet President, la pluralité de ses cadrans en fait un espace privilégié pour l’expression de chacun.

JOUR ET DATE INSTANTANÉS :
LE MIRACLE DE MINUIT

Lorsqu’elle est dévoilée en 1956, la première génération de Day‑Date constitue une première mondiale : elle est la première montre-bracelet à afficher le jour de la semaine en toutes lettres sur le cadran. Portée par les personnes influentes, la Day‑Date présente un arc de cercle affichant la date qui est disponible dans un vaste choix de langues.

LE BRACELET PRESIDENT :
UN NOM PRÉDESTINÉ

Créé spécialement pour le lancement de la Day‑Date en 1956, le bracelet President participe par son élégance et par sa prestance au prestige de cette montre. Immédiatement reconnaissable, ce bracelet à trois mailles semi-circulaires en or 18 ct ou platine 950 massifs est aussi solide que confortable.

LE FERMOIR CROWNCLASP :
L’ÉLÉGANCE DU DÉTAIL

Le bracelet President est équipé du fermoir invisible Crownclasp dont l’ouverture s’effectue par une couronne Rolex articulée – la touche finale esthétique et fonctionnelle de ce bracelet. Il intègre à l’intérieur de ses maillons des inserts en céramique qui améliorent sa fluidité au porter et sa longévité. Un système de fixation invisible du bracelet offre en outre une parfaite continuité visuelle entre le bracelet et le boîtier.

La lunette cannelée :
Un secret bien gardé

Au départ, les cannelures de la lunette Oyster avaient un but fonctionnel : elles servaient à visser la lunette sur le boîtier, de manière à garantir l’étanchéité de la montre. De plus, elles étaient identiques aux cannelures présentes sur le fond de boîtier, lui aussi vissé sur le boîtier pour la même raison, au moyen d’outils Rolex spécifiques. Avec le temps, les cannelures sont devenues un élément purement esthétique, la signature de Rolex. Aujourd'hui la lunette cannelée est une spécificité de la marque, exclusivement en or ou en platine.

La nouvelle Day‑Date 40 en platine 950 arbore une lunette cannelée façonnée dans le même métal précieux, une première pour Rolex. Une innovation qui n’est pas seulement esthétique. Elle a nécessité de nombreuses années de recherche afin d’adapter le procédé de guillochage de la cannelure au « plus noble des métaux ». L’obtention de facettes à la géométrie parfaite et dont les flancs présentent une surface étincelante a représenté un véritable défi technique, que la marque a remporté grâce à l’excellence de son savoir‑faire.

LES CADRANS DE LA DAY-DATE :
LES ORIGINALITÉS D’UN CLASSIQUE INSCRIT DANS LA MODERNITÉ

Des décors fins au laser sont ainsi appliqués sur des finitions soleil classiques pour un rendu particulièrement sophistiqué. De nouvelles appliques romaines facettées et déliées, dont chaque élément est ajusté séparément à la main, renforcent la masculinité de ce modèle charismatique. Expression du savoir-faire unique de Rolex dans l’art cadranier, ces nouveaux « visages » de la montre sont spécifiques à la Day‑Date. Le cadran bleu glacier reste le signe distinctif exclusif des montres Rolex en platine 950.

LA FONDERIE ROLEX :
LA MAÎTRISE DES MÉTAUX PRÉCIEUX

Les montres Rolex en or possèdent un éclat unique, fruit de nombreuses années de recherche et développement dans le domaine des métaux précieux. La maîtrise de l’ensemble du processus de fabrication permet à Rolex de garantir le lustre fascinant et incomparable de ses boîtiers et bracelets.

Rolex utilise uniquement de l’or 18 ct. Or jaune, or gris et or Everose – un alliage d’or rose développé par Rolex – sont constitués à 750 pour mille d’or pur, et d’un savant mélange d’argent et de cuivre. Grâce à ces formules exclusives, la marque produit des montres d’une longévité exceptionnelle et dont l’éclat perdure génération après génération.

Partagez cette page