MISE À JOUR DE NAVIGATEUR REQUISE

Bienvenue sur rolex.com. Afin de vous offrir la meilleure expérience possible, rolex.com nécessite un navigateur mis à jour. Veuillez utiliser un navigateur récent afin de naviguer sur notre site.

Suivez Rolex sur WeChat en scannant le code QR.

Rod Laver

Chaque Rolex a son histoire

Rod Laver, joueur de tennis australien légendaire, est l’un des plus grands joueurs de tous les temps. Numéro 1 entre 1964 et 1970, il a assisté à la plus grande évolution du tennis : le sport amateur est devenu sport professionnel avec le début de l’ère Open. Connu pour sa rapidité, son agilité et son esprit de compétition, Rod Laver est celui qui a remporté le plus de titres en simple de l’Histoire, dont 11 titres en Majeur. Il est nominé à l’International Tennis Hall of Fame en 1981, année à laquelle il a commencé à porter une montre Rolex qui a depuis lors incarné chacune de ses prouesses.

Every Rolex tells A Story - Rod Laver

« Je pense avoir prouvé à beaucoup de gens que le travail paye toujours. »

Je vais avoir 80 ans et je pense que j’ai eu une très belle vie. Le tennis y a grandement contribué. Mes aptitudes naturelles au tennis étaient sans doute la chose la plus importante à mes yeux. Mais je devais tout faire pour m’améliorer - et par m’améliorer j’entends gagner. Je pense que c’est ce qui m’a motivé ; la compétition vous rend meilleur. C’est d’ailleurs comme ça que je me suis fait un nom.

J’adore le tennis ; mes parents et mes deux grands frères y jouaient aussi. Cette opportunité, je l’ai saisie lors des tournois juniors, lorsque je suis devenu meilleur et que j’ai pu voyager en 1956. Je suis allé en Europe pour jouer à Wimbledon, en France, avant de participer à l’U.S. Open. En voyant toutes ces possibilités s’offrir à moi, j’ai compris que c’était ce que je voulais faire de ma vie et c’est ainsi que ma carrière a commencé.

« J’ai assisté à l’évolution du tennis depuis l’Open, et je suis réellement impressionné par les grandes choses accomplies depuis l’époque du tennis amateur. »

Heureusement pour moi, tout s’est bien passé. Et heureusement pour le monde du tennis, il y a eu l’Open de tennis ! Je pense que c’est la meilleure chose qui soit arrivée au tennis. Fort de mon expérience, je me suis plutôt bien débrouillé au début de l’Open de tennis.

J’ai assisté à l’évolution du tennis depuis l’Open, et je suis réellement impressionné par les grandes choses accomplies depuis l’époque du tennis amateur. Il a fallu beaucoup de temps pour que l’Open de tennis voit le jour. On trouve désormais de grands champions de tennis pouvant relever ce défi. L’évolution connue par le monde du tennis depuis ses débuts est significative.

 

La montre Rolex de Rod Laver

J’ai fait un AVC en 1998. Les médecins m’ont dit que je ne pourrai plus jamais rejouer au tennis et c’est la meilleure chose qu’ils m'aient jamais dite. J’ai finalement pu sortir de mon fauteuil roulant et recommencer à me tenir debout. J’ai pensé : « Je suis certes paralysé du côté droit, mais je suis gaucher... Pourquoi ne pas retourner sur un court de tennis ? ». J’ai recommencé très doucement et j’ai passé deux ou trois mois à frapper des balles. Je ne pouvais pas bouger, mais je pouvais me tenir debout et jouer. Puis, ma jambe droite s’est enfin remise à bouger et j’ai commencé à me rétablir. Je ne m’attendais pas à me retrouver en fauteuil roulant ; je voulais tout faire pour m’en libérer le plus rapidement possible.

Prendre ma retraite n’a pas été chose facile. J’ai tout de même eu une longue carrière : je suis passé d’amateur à professionnel et ai joué à l’Open de tennis. En regardant les nouveaux joueurs, qui sont plus jeunes, plus rapides et plus performants, on se rend compte que le temps est au cœur de tout. Si je me compare à de nombreux champions, je suis certainement celui qui a eu la plus longue carrière.

« La Rolex que je porte aujourd’hui au poignet a marqué l’ensemble de ma carrière. »

Je pense avoir prouvé à beaucoup de gens que le travail paye toujours. Je considère que j’ai eu une belle vie. J’ai gagné de nombreux tournois, joué sous la pression intense de tous les Grands Chelems, et je pense que c’est ce qui m’a conduit à acquérir une Rolex. J’ai eu une belle carrière, j’ai atteint des sommets au tennis et l’acquisition d’une Rolex a été un moment phare de ma carrière. C’est probablement l’un des meilleurs achats que j’ai jamais fait.

Je suis allé en Australie pour une rencontre Hall of Fame en 1981. Et sur la route du retour en Californie, j’ai eu envie de m’arrêter à Hong Kong. Une fois là-bas, j’ai aperçu une boutique Rolex et j’ai envisagé d’acquérir une montre Rolex : « Je pense que je mérite une Rolex ». Je porte cette montre depuis 1981. Ma montre, et tous les souvenirs qui l’accompagnent, m’évoquent de nombreux événements : la naissance de mon fils en 1969 ; le fait de pouvoir voyager dans le monde entier pour faire ma promotion, tout en représentant Rolex.

La Rolex que je porte aujourd'hui au poignet a marqué l'ensemble de ma carrière. Ce à quoi j’ai toujours aspiré et à quoi j’ai pu goûter.