MISE À JOUR DE NAVIGATEUR REQUISE

Bienvenue sur rolex.com. Afin de vous offrir la meilleure expérience possible, rolex.com nécessite un navigateur mis à jour. Veuillez utiliser un navigateur récent afin de naviguer sur notre site.

Suivez Rolex sur WeChat en scannant le code QR.
La montre Rolex de Alejandro G. Iñárritu

G. Iñárritu

Alejandro

Explorateur de la condition humaine

Lauréat de l’Oscar du meilleur réalisateur deux années consécutives (pour Birdman en 2015 et The Revenant en 2016), Alejandro G. Iñárritu est connu pour son exploration de la condition humaine et pour son esthétique, qui ont fait de lui une valeur sûre du cinéma. Il débute avec le film dramatique Amours chiennes en 2000 et est nommé dans la catégorie « meilleur film étranger ». Ses deux Oscars en tant que meilleur réalisateur ont valu au cinéaste mexicain une place dans l’histoire du cinéma, à l’image de légendes hollywoodiennes telles que John Ford ou Joseph L. Mankiewicz.

Pour son long métrage suivant, 21 grammes (2003), il s’aventure dans le cinéma anglophone avant de poursuivre avec Babel (2006), qui a pour cadre quatre pays répartis sur trois continents et qui compte des dialogues en quatre langues. Il décroche sept nominations aux Academy Awards, notamment pour la meilleure réalisation et la meilleure qualité de l’image. Chacun de ces films rompt avec les structures narratives traditionnelles en fragmentant le temps et l’espace, changeant de points de vue afin d’explorer la condition humaine tout en refermant une trilogie.

rolex_and_cinema_2018_alejandro_g_inarritu_0001.mp4

Alejandro G. Iñárritu réalise et co-écrit Biutiful (2010), film dramatique nommé aux Academy Awards et premier film en espagnol, sa langue maternelle, depuis ses débuts dans les longs métrages. Il s’agit également de sa seconde nomination dans la catégorie « meilleur film étranger ». En 2014, il réalise et co-écrit sa première comédie, Birdman, qui reçoit neuf nominations aux Academy Awards et décroche quatre Oscars, dont trois lui sont destinés personnellement (meilleure qualité de l’image, meilleur scénario original et meilleur réalisateur). En 2016, il remporte un autre Oscar avec The Revenant et devient ainsi le troisième réalisateur de l’histoire à remporter le prix du meilleur réalisateur deux années d’affilée. Le film lui-même a été nommé pour 12 Oscars.

Alejandro G. Iñárritu et le cinéma

« Notre vie est multidimensionnelle, mais le temps est linéaire, on ne peut y échapper. Le cinéma est une réalité bidimensionnelle qui a lieu au sein d’un cadre établi, mais le temps et l’espace y sont fragmentés, ce qui en fait quelque chose de très libérateur et addictif. »

La montre de Alejandro G. Iñárritu

De 2014 à 2015, Alejandro G. Iñárritu est mentor cinématographique dans le cadre du Programme Rolex de mentorat artistique. Il échange alors avec son protégé, le jeune réalisateur israélien Tom Shoval, sur le tournage de The Revenant et lui révèle les « infinies possibilités » de réaliser un film.

Son œuvre la plus récente, CARNE y ARENA, est une installation conceptuelle en réalité virtuelle fondée sur de vrais récits permettant au spectateur de prendre part au voyage de réfugiés. Elle remporte en 2017 un Oscar spécial lors de la neuvième édition du Prix du Gouverneur, le cinquième Oscar d’Alejandro G. Iñárritu. L’Académie a précisé qu’elle décernait cette récompense afin de faire valoir « une expérience narrative innovante et puissante ».

Les films d’Alejandro G. Iñárritu présentent souvent des histoires interconnectées sur un plan narratif non linéaire, dans un royaume où le temps est créé et joue un rôle déterminant. Il explique : « Notre vie est multidimensionnelle, mais le temps est linéaire, on ne peut y échapper. Le cinéma est une réalité bidimensionnelle qui a lieu au sein d’un cadre établi, mais le temps et l’espace y sont fragmentés, ce qui en fait quelque chose de très libérateur et addictif ».

Pendant son tournage avec les autres Témoignages Rolex cette année, il indique : « Chaque réalisateur possède son propre univers. Tout film, qu’on le veuille ou non, reflète notre personnalité... ».

« Chaque être humain a une expérience de vie unique et inégalable. La beauté du cinéma est qu’il nous permet d’exprimer cette expérience unique par le biais d’images et d’un point de vue personnel, et de la partager simultanément avec des millions de personnes ».

Alejandro G. Iñárritu