L’histoire de Rolex est inextricablement liée à l’esprit innovateur et visionnaire d’Hans Wilsdorf, son fondateur.

1905

HANS WILSDORF

L’histoire de Rolex est inextricablement liée à l’esprit innovateur et visionnaire d’Hans Wilsdorf, son fondateur. En 1905, à l’âge de 24 ans, Hans Wilsdorf fonde une société à Londres, spécialisée dans la distribution de montres. Et déjà, il commence à rêver d’une montre portée au poignet. Malgré le manque de précision des montres-bracelets, il pressent qu’elles pourraient devenir à la fois élégantes et fiables.

Pour garantir aux yeux du public la fiabilité de ces pièces résolument novatrices, il les équipe de mouvements de petite taille et de grande précision, fabriqués par une manufacture suisse située à Bienne.

1905 - Hans Wilsdorf
  • La création
    de la marque

    Hans Wilsdorf

  • 1908

    Le génie en cinq lettres


    Hans Wilsdorf souhaitait que ses montres portent un nom court, simple à prononcer, facile à mémoriser dans toutes les langues, et qui ornerait élégamment les cadrans et mouvements de ses montres.

    En savoir plus
  • 1910

    La quête de la précision chronométrique


    Rolex mise d’abord sur la qualité des mouvements. Cette recherche constante de la précision chronométrique mènera vite au succès. En 1910, c’est une montre Rolex qui reçoit le premier certificat suisse officiel de bon fonctionnement accordé à une montre-bracelet par le Centre officiel d’évaluation des montres de Bienne.

  • 1914

    La quête de la précision chronométrique


    Quatre ans plus tard, en 1914, c’est au tour de l’Observatoire de Kew, en Grande-Bretagne, de délivrer un certificat de précision de Classe « A » à la montre-bracelet Rolex, une distinction jusqu’alors exclusivement réservée aux chronomètres de la marine. À compter de cette date, la montre-bracelet Rolex devient synonyme de précision.

1919

Genève

Rolex déménage à Genève, capitale mondiale de l’horlogerie. La société Montres Rolex S.A. y naît en 1920.

L’histoire de Rolex Genève 1919